Les Carrés Magiques
Histoire, théorie et technique du carré magique,
de l'Antiquité aux recherches actuelles
OEUVRES D'ART ASSOCIEES AUX CARRES MAGIQUES


Josef Albers  Agnès Audras  Albert Ayme  Maggie Barnes  Yolande Bastoni  Hélios Sabaté Beriain  Max Bill  Jesse Bransford  Hannes Bürgel  Sandrine Caroline-Raigue  Jean-Louis Carricondo   Caza  Salvador Dalí  Josiane Debris  René Descombes  Theo Van Doesburg  Albrecht Dürer  Bruno Ernst  Ronald Fischer  Monique Frydman  Philippe Gaspard  Gerard Louis Gautier  Camille Graeser  Esther Guenassia  Danièle Holder-Bianchetti  Gottfried Honegger  Alfred Jensen   Kalthoum  Wassily Kandinsky  Paul Klee  Eric L'Anthoën-Baslé  Richard Paul Lohse  Musée d'art contemporain de Lyon  Kazimir Malevitch  Gilbert Mazliah  David McKee  Piet Mondrian  François Morellet  Frank Morzuch  Jean François Motte  Paul Nash  Aurelie Nemours  Stéphane Pontié  Jean-Michel Raczinski  Pedro Cabrita Reis  Pascale Renaud  Gerhard Richter  Bridget Riley  Mark Rothko  Sean Scully  Ivan Sizonenko  Frank Stella  Georges Vantongerloo  Victor Vasarely  Clay Wagstaff 

Paul Klee (1879-1940), peintre et théoricien de l'art suisse, dont l'œuvre, en marge de tous les courants artistiques de son temps, n'en est pas moins considérée comme l'une des plus originales et significatives.
Fils de musiciens, Klee naquit à Münchenbuchsee, près de Berne, le 18 décembre 1879. Entre 1897 et 1900, il étudia l'art à l'Académie de Munich dans l'atelier de Franz von Stuck. Ses premières œuvres significatives furent des études de paysages au crayon ainsi que de nombreuses eaux-fortes en noir et blanc marquées par les esthétiques symboliste et expressionniste. En 1911, Klee entra en contact avec les artistes du Cavalier bleu (Der Blaue Reiter : Wassily Kandinsky, Franz Marc, August Macke, etc.) puis exposa avec eux à Berlin. Il rencontra également Robert Delaunay à Paris. En 1914, il voyagea avec Macke en Tunisie et y découvrit les pouvoirs de la couleur : «!C'est le moment le plus heureux de ma vie : la couleur et moi ne faisons plus qu'un. Je suis peintre.!» Aquarelliste doué, il utilisa davantage la peinture à l'huile après la guerre, privilégiant les petits formats et variant les supports, introduisant également la lettre et des signes graphiques. En 1921, il fut appelé à enseigner au Bauhaus. Ce fut l'occasion pour lui de préciser ses vastes vues théoriques et de développer une pédagogie de l'art très nouvelle en son temps. Il publia ainsi en 1925 ses Esquisses pédagogiques, dans la série des livres du Bauhaus. Cette rigueur théorique n'empêcha nullement sa verve fantastique et poétique de continuer à s'exprimer.


Abstraction sur fond noir, 1925

Carrés au rythme ternaire, 1930

Villas Florentines, 1926

Red and White Domes, 1914

Farbtafel, 1930


Überschach, 1937

Rhythmisches, 1930

Einst dem Grav der Nacht enttaucht, 1918

Wet-East buildings, 1928


Théorie de l'art moderne
Regroupe l'ensemble des textes théoriques parus du vivant de Klee dans lesquels il expose sa vision de l'art moderne et de l'art tout court ainsi que sa philosophie de la création. Comprend également les célèbres Esquisses pédagogiques

http://www.moreeuw.com/histoire-art/biographie-paul-klee.htm
http://www.artcyclopedia.com/artists/klee_paul.html
http://www.paulkleezentrum.ch
http://metalab.unc.edu/wm/paint/auth/klee/

Note : Ce site est NON commercial : Toutes images dans cette page sont probablement déposées - Je les ai recueillis de diverses sources, pour mon seul plaisir personnel.    This site is NON commercial : All images in this page are probably copyrighted - I collected them from various sources, for my personal enjoyment.